Relation entre le syndic et le copropriétaire (1/2)

BONNES VACANCES et à dans quelques semaines pour de nouveaux articles

Un copropriétaire peut-il solliciter le syndic ou doit-il s’adresser à d’autres personnes dans la copropriété ? Si le syndic ne répond pas, que faire? Un contrat de syndic permet-il toujours de facturer des frais supplémentaires à un copropriétaire ?

1) Relation entre le syndic et le copropriétaire : les droits du copropriétaire.

Même si le syndic travaille pour la copro, il ne travaille pas pour toi copropriétaire.

Je sais ce n’est pas simple à comprendre et à admettre.

En effet, le syndic intervient dans la gestion de la copropriété, mais il est avant tout au service du syndicat des copropriétaires.

Cela signifie qu’il doit EN PARTICULIER OBÉIR aux instructions

copropriété, copropriétaires, syndic

Parfois les relations avec le syndic s’apparentent à ceci, parfois cela se passe bien…

pour ne pas dire aux ordres du syndicat de copropriétaire. En même temps, c’est juste logique puisque le syndic est désigné par les copropriétaires et que le syndicat des copropriétaires lui fixe son mandat et contrôle sa gestion.

Quand je parle d’instructions, il ne faut pas oublier qu’il est utile de laisser une certaine liberté au syndic pour sa gestion. Mais,

Imaginez une copro où les propriétaires laisseraient les parties communes se dégrader sans jamais agir, le professionnel DOIT alors intervenir, dans l’intérêt de la copro.

Quand vous sollicitez le syndic, il est sensé n’avoir que des instructions du syndicat et exécuter les décisions de l’AG, donc le syndic n’est pas totalement tenu de vous répondre,

Après, la courtoisie et l’art du travail bien fait dus au copropriétaire que vous êtes, c’est autre chose…

Donc, le syndic s’il vous reçoit ou s’il intervient chez vous ou à votre demande peut vous FACTURER une prestations particulière (c’est l’autre nom des honoraires supplémentaires).

Vous savez quand vous regarder votre relevé de facture annuelle, c’est l’obscure mention « hon » ou « hon supp » ou autres inscriptions que vous devez deviner puisqu’il leur arrivera de ne pas être claires…

copropriété, copropriétaires, syndic

Regardez bien et lisez les conseils, vous pourrez alors gagner de l’argent simplement.

Conseils:

– Avant de demander l’intervention du syndic, adressez vous au syndicat des copropriétaires.

– Si vous n’obtenez pas de réponse satisfaisante, alors seulement contactez le, MAIS SURTOUT préalablement au moindre conseil demandez lui si son intervention sera facturée et combien.

– Si vous arrivez à obtenir un écrit concernant ce travail a priori supplémentaire, ce serait bénéfique, assurez vous là encore que ce document n’est pas facturé ou que son prix est bas, pour éviter les surprises.

INSCRIVEZ TOUT DE SUITE VOS REMARQUES, C’EST EN BAS

5 réflexions au sujet de « Relation entre le syndic et le copropriétaire (1/2) »

  1. Bonjour, et encore merci de vos articles de vulgarisation.
    Certes, on sera d’accord sur le fait que le syndic travaille pour la copro et est au service du syndicat des copropriétaires. Mais que faire quand vous êtes président du conseil syndical, que vous avez envie de faire bouger les choses, notamment en “contrôlant” réellement le syndic et les dépenses engagées (alors qu’avant, il n’y avait aucun contrôle), que vous demandez certaines choses (pas la lune quand même), et que le syndic vous prend et de haut et pour un c.. ?
    Personnellement, j’avoue qu’à ce régime là, ça va se finir au tribunal.
    Cordialement

  2. Un chien obéit.
    Un enfant…cela me gêne de dire qu’il obéit …peut être à cause de l’expérience d’être parents.
    Un syndic qui doit être moins qu’un chien n’obéit pas car il applique les décisions. Vous prenez les syndics pour une race de sous chien? Vous êtes qui?

    • Bonjour,

      Il est dommage que vous pensiez que les chiens obéissent et que vous vous posiez la question des origines canines des syndics, ceci vous appartient. Je ne saisis pas la comparaison avec votre statut de parents. Mais parfois on leur donnent à manger comme aux syndics, on les respecte comme les syndics et même on leur accorde de l’intérêt à ce qu’ils font comme le syndics.

      Pour ce qui est de votre ton, un professionnel digne de ce nom et compétent entame le débat et avance des arguments posés, légitimes et valables juridiquement. Si le fait qu’un syndic doive obéir parce qu’il est payé vous gêne alors je n’ose imaginer comment les copropriétés que vous avez en charge sont traitées. Allons Monsieur revenez à un ton plus en lien avec votre réputation qui n’est plus à faire sur Marseille.

      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.