Malgré l’arrête Novelli du 19 mars 2010, Les notes des syndics sont toujours apparemment aussi opaques aux dires du magazine Capital.fr…

Malgré l’arrête Novelli du 19 mars 2010,

Les notes des syndics sont toujours apparemment aussi opaques aux dires du magazine Capital.fr…

Alors qu’en retenir, les syndics ont-ils du mal à comprendre la portée d’un arrête ?

Il est peu probable que des professionnels formés, soient dépassés par un texte réglementaire. Ce texte est clair, quand on prend la peine de se l’appliquer, d’ailleurs certains y arrivent bien…

Je ne pourrai imaginer que certaines habitudes aient la vie dure. A l’issue de ce type de déclaration, la discrétion des entités comme la Fnaim et l’Unis est assourdissante.

Ces offices garantissent pourtant l’image de leurs ouailles, c’est peut-être par moment une chose trop ardue même pour les professionnels qui les composent.

Pour corroborer, l’article de Capital.fr, suivez les liens suivants:

La relation entre le syndic et le copropriétaire. (la partie contrat du syndic)

Comptabilité et Copropriété.

http://www.capital.fr/immobilier/actualites/syndics-de-copropriete-comment-faire-baisser-la-note-821277

(Source le site www.Capital.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.