Démission du syndic

Il s’agit de la situation ou le syndic abandonne l’exécution de son mandat vis à vis du syndicat des copropriétaires.

Le syndic peut démissionner, mais cet acte ne doit pas être abusif ni trop brutal. Une démission du jour au lendemain serait considérée comme abusive. La démission ne doit arriver à créer un préjudice à la copropriété.

Si un syndic démissionne, le remboursement d’une partie des sommes qui lui a été payée au titre du forfait annuel est plus qu’envisageable.

Un syndic est un professionnel, il doit agir comme tel et assumer ses choix.