Travaux urgents en copropriété

Le syndic est habilité “en cas d’urgence” à entreprendre seul des travaux utiles et indispensables à la sauvegarde et à la conservation de l’immeuble sans l’accord préalable des copropriétaires. Cette faculté est prévue par l’article 18 de la Loi de 1965, définissant les missions du syndic. L’article 37 du Décret de 1967 encadre cette procédure.

 Résultats de recherche d'images pour « travaux copropriété »

Les travaux urgents en copropriété, quels sont-ils?

Responsable de la conservation de l’immeuble en copropriété, le syndic doit pouvoir agir sans délai en cas de nécessité urgente. Nous avons vu qu’en principe, le syndic ne fait qu’exécuter les décisions des assemblées générales. Mais…

Lire la suite

Vente de lot de copropriété et remboursement de l’avance de trésorerie.

Un juge de proximité de Cagnes sur mer a vu un de ses jugements censurés par la Cour de Cassation, par un arrêt du 27 mars 2013. Sa décision ne respectait pas la loi de 1965 sur la copropriété concernant la question des remboursements d’avance de trésorerie. De plus, ce jugement était une sorte de décision en équité, ou le juge a confondu la loi et un arrangement basé sur le temps d’occupation dans les lots de copropriété.

En l’espèce, une vente de lot de copropriété a lieu le 30 novembre 2009. Le vendeur a été intégralement remboursé de son avance de trésorerie. L’acquéreur, une société, considère qu’elle ne doit l’avance de trésorerie que pour le dernier mois à courir sur l’année 2009.

Lors d’une vente de lot de copropriété, Lire la suite